La section socialiste d'Inzinzac-Lochrist
La section socialiste d'Inzinzac-Lochrist

Yves Péran présente sa liste « Agir et vivre ensemble, notre ambition pour Inzinzac-Lochrist »

Yves Péran a présenté hier sa liste intitulée

« Agir et vivre ensemble, notre ambition pour Inzinzac-Lochrist ».

Photo liste

Cliquez sur la photo pour l’agrandir.

« Agir et vivre ensemble, notre ambition pour Inzinzac-Lochrist »

(par ordre alphabétique)

PERAN Yves

ARNAUD-GODDET Myriam

BOGARD Patrice

CHAULOUX Francette

CISSOU Paul

DECROCK Jérôme

FEREC Ronan

GUEGANO Didier

HAURANT Annick

HERVO Lénaïg

HUITEL Charlène

JEHANNO Elisabeth

JUSTOME Annie

LE BOURDONNEC Christian

LE BOURLOUT Pascal

LE PRIOL Delphine

LE SCOURZIC Bruno

LE TOULLEC Catherine

LOMENECH Mathieu

LOUIS Jean-Yves

MENANDAIS Yannick

NICOL Anne

NOGUES Philippe

PRUNIER Chantal

RASCAGNERES Laurent

ROME Annie

SANCHEZ Marion

SIMON Pascal

TOULLEC Gwenaelle

Yves PERAN présente les voeux de la section

Le dimanche 3 février à la Charpenterie à Inzinzac-Lochrist, Yves PERAN, secrétaire de section, a présenté ses voeux aux militants et sympathisants de la commune. Des camarades d’autres sections étaient également présents à ce rendez-vous convivial.

Ci dessous, nous vous proposons de retrouver le discours prononcé par Yves PERAN à l’occasion de ces voeux 2013.

Yves Péran

Yves Péran

Bonjour à tous,

Merci d’être aussi nombreux.

Bonjour aux sections d’Hennebont et Languidic d’être présentes, aux militants de la section d’Inzinzac-Lochrist mais aussi à nos collègues partenaires et sympathisants de la commune. Cela me fait grand plaisir de vous voir.
Bienvenue.

Je dois ici excuser notre ami député Philippe Noguès qui est retenu à Paris. Il est certainement même à cette heure-ci, dans l’Hémicycle tout affairé à débattre sur avec l’actualité fervente du mariage pour tous.

Il m’a demandé de vous dire qu’il était avec nous par la pensée.

Ce dimanche était normalement dédié comme tous les premiers dimanche de chaque mois à l’ouverture de notre local Place du Marché (anciennement Place des cochons). Le local étant trop petit pour recevoir autant de monde, la Charpenterie se prête donc très bien à cette occasion.

L’année 2012 aura été marquée par des victoires électorales majeures pour le Parti Socialiste : la Présidence, l’Assemblée et l’élection au combien savoureuse de 5 députés de gauche sur 6 dans notre département dont notre député de la 6ème circonscription Philippe Noguès.

Voix obtenues dans la commune d’Inzinzac-Lochrist :
François Hollande : 38,68 % et 67,60%

Législatives : Philippe
1 er tour : 40,59 % 1 255 voix
2ème tour : 65,58 % 2 033 voix

Élections auxquelles il nous faut aussi ajouter les sénatoriales et l’élection « presque » inespérée de nos amis d’Auray Michel Le Scouarnec et de Saintt Nolf Joël Labbé en plus de notre amie Odette Herviaux.

Les acteurs de la transformation sociale et économique, le gouvernement et les assemblées, sont donc en ordre de marche depuis 2012
Les outils de cette transformation le sont aussi.

Je souhaite tout même faire un petit rappel de mémoire avant de continuer :
L’Article 1 de la déclaration de principe du Parti socialiste dit ceci :
« Être socialiste, c’est ne pas se satisfaire du monde tel qu’il est, c’est vouloir changer la société.
L’idée socialiste relève, à la fois, d’une révolte contre les injustices et du combat pour une vie meilleure. Le but de l’action socialiste est l’émancipation complète de la personne humaine. »

Bien trop peu de monde imagine que cet article fonde notre famille politique.

Le PS est né d’une rencontre: d’un côté une pensée critique, riche et diverse, issue de la philosophie des lumières et de la tradition de l’humanisme.
De l’autre, l’action du mouvement ouvrier qui, pendant deux siècles, a porté une contestation de l’organisation sociale façonnée par le capitalisme et défendu le projet d’une société solidaire dont tous les membres jouissent des mêmes libertés et des mêmes droits.

Et la mémoire collective se souvient peu ou trop peu des avancées démocratiques et sociales importantes de la gauche au pouvoir : Telles que sans toutes les nommer :
• 1936 création des congés payés – abaissement de l’âge de la retraite– semaine de 40 heures…
• 1981 4èmes semaines de congé payé, retraite à 60 ans, les lois Auroux l’abolition de la peine de mort…
• sans parler de 1881 époque royaliste où la gauche républicaine a fait voter une loi qui déjà instituait la gratuité de l’enseignement primaire et l’enseignement primaire et laïque obligatoire de 6 à 13 ans…

Et depuis 8 mois, des décisions importantes issues des engagements présidentiels démontrent la volonté et l’engagement de notre gouvernement et du président à réussir le changement. En voici pour mémoire quelques-unes entre autres :

• Baisse du salaire du président de la République, du Premier ministre et des ministres
• Droit à la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans
• Revalorisation du SMIC
• Augmentation de l’allocation de rentrée scolaire
• Encadrement des loyers dans les agglomérations les plus concernées
• Le crédit d’impôt compétitivité,
• Les emplois d’avenir,
• Les contrats de générations,
• La banque publique d’investissement pour les PME. Etc…..

Alors balayons d’un revers de main les fausses idées incitant à penser que « les politiques » et la politique n’ont pas de prise sur notre avenir commun.

Et pourtant, en dépit de ces nombreuses mesures engagées, nos concitoyens doutent et espèrent des lendemains meilleurs. Les nombreux sondages nous le rappellent (bien trop souvent).

Rappelons-nous pourtant le climat détestable et anxiogène dans lequel Sarkozy avait plongé la France.

Cet homme du discours de Grenoble sur les citoyens Français « d’origine étrangère »

Cet homme du discours de Dakar et son propos ou « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire »

Ses vacances sur un yacht…son repas au Fouquet’s…
son « casse-toi pov’con!…son salaire…sa RGPP…
le camping de Kadafi…
Bref! Un constat lamentable.

Alors et je crois que tous ici nous sommes d’accord, l’idée puérile et dévastatrice que droite et gauche c’est la même chose, c’est de la foutaise !

Mais pour réparer la casse morale et sociale induite par dix années de libéralisme en chiraquie et sarkozie, cela va prendre du temps.

Tout est affaire d’envie, de courage, de vision, et de cœur …et de temps !

Et force est de constater que sous la présidence Hollande, on respire mieux !

Finie la confrontation des catégories populaires entre elles, finies les attaques incessantes dirigées contre les fondements de notre République.

Le temps est aujourd’hui à l’apaisement, au retour du dialogue entre les différents acteurs de la chose publique.
Le retour à plus de justice sociale, à une politique volontariste et recentrée sur l’intérêt de tous.
L’énumération des mesures du gouvernement Ayrault déjà citées plus haut en sont la preuve et l’accord syndical sur la sécurisation de l’emploi dernièrement conclu aussi !

Dans le contexte économique actuel énormément difficile pour de nombreuses familles (comme élu aux affaires sociales mais malheureusement comme citoyen et comme chacun de vous, je le voie tous les jours) et face à l’état de la France que nous a laissé le gouvernement précédent, François Hollande a souhaité redonner de l’espoir aux Français.

Le gouvernement s’y attèle !

L’année 2012 puis cette nouvelle année 2013 augurent pour chacun ces lendemains meilleurs.

Cependant, nous nous devrons en permanence d’expliquer et de défendre les réformes auprès de nos concitoyens.
Et l’explication et la clarification auront besoin que nous les ancrions davantage encore dans la réalité du quotidien.

En effet cela passe par une mobilisation sans faille et constante de proximité.

Les associations nombreuses sur notre commune manquent cruellement d’une représentativité issue de nos familles d’élus et de militants ou de sympathisants.

La « nature à horreur du vide », dit-on.

En politique que ce soit au niveau national ou local la droite et l’opposition combleront ce vide si nous n’agissons pas et elles ne nous laisserons que des miettes.

Alors attention ! Le maillage territorial a commencé chez eux, ne nous laissons pas déborder.

Nous ne devons pas avoir peur du contact, de l’écoute, et de l’explication.

Nous ne devons pas tourner les talons devant la difficulté de l’exercice.

Tous ici nous devons assumer notre rôle de militants et ou d’élus dans cette explication de texte.

Pour nous Élus, militants, et même les sympathisants de Gauche, c’est et ce doit être notre quotidien.

« Les échéances municipales de 2014 arrivent à grand pas.
A Inzinzac-Lochrist Jean-Pierre Bageot ne se représentera pas.

La presse ces derniers temps a pressenti mon nom pour lui succéder.

Cette candidature si elle se dessine s’accompagnera du respect des procédures internes de désignation au sein du parti socialiste d’une part et d’une réflexion sur la constitution de la prochaine liste d’autre part.

Mais surtout elle s’articulera autour d’un projet de mandature.
Et je n’oublie pas la dimension de communauté d’agglomération du pays de Lorient et ses évolutions territoriales prochaines.

Une équipe municipale autour d’un leadership je ne vous apprends rien existe et se donne efficacement à son travail que dans la mesure où elle présente une certaine cohésion.

Le degré de cette cohésion dépend de l’intérêt des personnes pour les objectifs de mandature qui déterminent le sens de l’action à mener, les rôles dévolus à chacun et le mode d’organisation opérationnelle et matérielle.

Comprenait bien que cela mérite du temps et des discussions à venir.

En effet, un certain nombre d’élus actuels de la majorité ne souhaitent pas repartir en 2014. La future équipe comptera donc de nouvelles têtes.

Une discussion sera à engager avec nos partenaires historiques du PC et d’Europe Écologie les verts avec qui nous travaillons depuis longtemps.

L’équipe majoritaire municipale actuelle comporte dans son ensemble des personnalités de gauche et /ou de sensibilité de gauche.

L’harmonie de travail qui existe au sein de cette équipe majoritaire résulte du respect des diversités des uns et des autres mais surtout de la diversité dans les valeurs de la gauche.

C’est ainsi, Notre collectif est citoyen mais quoiqu’on en dise quoiqu’en disent certains : pluraliste ou pluriel mais de gauche ! On l’affiche on l’assume !

Et la future liste le sera également, nous ne changeons pas ! Nous ne changerons pas ! Telle est mes volontés telles le seront nos engagements !
Enfin, je ne pourrai pas, nous ne pourrons pas décemment laisser imposer à la population des mensonges des contre-vérités et ce climat soupçonneux que l’on peut trouver ici ou là dans nos boites à lettres ou dans les journaux.

Des mises au point vont s’imposer. Elles vont s’affirmer

Dans ces perspectives, d’ici 2 mois je clarifierai la situation sur ma candidature dans le canevas et les formes que je viens de vous citer »

En cette nouvelle année, et bien que nous nous retrouvions un dimanche 3 février – penseront comme je le disais en introduction que c’est peut-être un peu tard ?

Mais on a tout le temps j’ai toute l’année 2013 pour vous adresser mes vœux les plus chaleureux pour vous et ceux qui vous sont proches.

L’année 2012 fut riche d’émotions, de travail, de succès collectif, de nouveaux défis.
Puisse 2013 nous offrir encore de belles occasions de nous retrouver, de militer, d’échanger, de débattre

Et préparer l’avenir !

Yves Péran et Jean-Pierre Bageot

Yves Péran et Jean-Pierre Bageot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouverture du local de permanence de la section

voeuxLa section ouvrira ses portes le dimanche 06 janvier, de 11h00 à 12h00, en présence du député de la circonscription, Philippe Noguès.

Cette permanence est un lieu d’échange sur l’actualité communale et nationale, ouverte à tout monde y compris les non-adhérents.

Section Socialiste d’Inzinzac-Lochrist
13, place du Marché

Pour tout contact : ps.inzinzac.lochrist@gmail.com