La section socialiste d'Inzinzac-Lochrist
La section socialiste d'Inzinzac-Lochrist

Tribune de l’opposition – Mars 2015

Un an que la majorité municipale est aux commandes et de nombreux signaux forts d’appropriation exclusive du pouvoir par cette équipe sont envoyés à la population.
En effet, si tout au long de l’année il a été dit et redit que la concertation et la participation des citoyens étaient au cœur de leurs préoccupations, qu’est-ce qui a été réellement fait et officialisé ? Rien !
Que sont devenus les conseils de quartiers, instances de débats et de construction de projets collectifs ? Abandonnés sans autres propositions et ce, malgré les demandes répétées du groupe d’opposition !!
Au lieu de cela, Madame le Maire et son équipe ont préféré rassembler quelques riverains sur des projets restreints et parcellaires, et qui, somme toute, ne concernent que des intérêts très localisés.
Voila une manière de générer de l’ostracisme et favoriser l’individualisme au détriment du collectif malgré toute la bonne volonté participative de nos concitoyens. Certes, une démarche dite «d’ateliers d’échanges» est en cours dans le cadre du Plan de Mobilité Durable mais qui en est le pilote ? La municipalité et ses administrés ou un cabinet d’étude bardé qui s’efforcera de faire passer ses propres conclusions ? Là où on attendait une réelle posture politique d’une équipe dite « collectif citoyen » nous ne voyons qu’un simulacre de concertation, une vertueuse démagogie qui ne leurrera pas indéfiniment la population.
Sur le budget primitif 2015, nous nous interrogeons sur la signification des actes posés. A l’heure où toutes les collectivités sont soucieuses de gérer au mieux les deniers publics et sous prétexte du droit qui est le leur, ils se garantissent une retraite d’Elu plus confortable sur l’argent du contribuable.
Là encore, où l’on attendait une posture politique responsable et solidaire d’un effort commun nous ne voyons qu’une volonté de se servir en premier au nez et à la barbe des citoyens. Et nous ne revenons pas sur le montant des indemnités votées par eux en début de mandat que nous avons dû faire annuler par la préfecture suite à des irrégularités d’attributions.
Bien d’autres questions nous taraudent. Quid de la pollution du site des Forges ? Quid des promesses autour du site de Kermat ? Quelle position de nos élus de Lorient Agglomération sur le nouveau site de concassage de Caudan ? Quelle politique de construction de logements sociaux est envisagée ?…..Une équipe en place doit pouvoir anticiper et préparer l’avenir et ne pas montrer de frilosité à en parler à en débattre et à agir.
Là où la gauche pense projets structurants et bien vivre ensemble, la municipalité ne pense qu’à son image et son statut d’élu.

Yves Péran, Francette Chauloux, Pascal Le Bourlout, Annick Haurant, Christian Le Bourdonnec, Catherine Le Toullec

Article original : http://oppositioninzinzaclochrist.fr/?p=105

Aucun commentaire