La section socialiste d'Inzinzac-Lochrist
La section socialiste d'Inzinzac-Lochrist

Voeux de la section socialiste

Discours de Jérôme Decrock : 

IMG_4333«  Chers amis, chers camarades,

Merci à tous de votre présence et d’être aussi nombreux ce dimanche matin pour nos traditionnels vœux de la nouvelle année. Tout d’abord, je voudrait saluer nos amis des sections de Lorient, Lanester, Guidel, Languidic et Questembert, mais aussi à nos collègues partenaires et sympathisants de la commune. Je tiens aussi à remercier de sa présence notre camarade Maxime, premier fédéral du Morbihan et depuis peu conseiller régional. Maxime nous dira un mot tout à l’heure sur notre actualité des dernières semaines, et sans doute un retour sur les régionales.

Je veux également saluer Yves Péran et nos élus de l’opposition présents ce midi, et leur dire combien la section les soutien.

Je dois excuser plusieurs personnes qui n’ont pu être parmi nous : d’abord nos amis de la section socialiste d’Hennebont, avec qui nous avons réussi à nous réunir pour nos vœux respectifs le même jour à la même heure ! Egalement, Jean Michel le Boulanger, retenu à Brest dans le cadre de ses fonctions régionales ; Elisabeth Pedrono Jouneaux, secrétaire de section du Pays de Pontivy et conseillère régionale ; et enfin notre ami et voisin de circonscription, le député Gwendal Rouillard, s’étant déjà engagé par ailleurs.

L’année qui s’est terminée restera  malheureusement marquée par les événements tragiques de janvier et de novembre. Ces hommes ont choisi d’attaquer des journalistes, des dessinateurs, des personnes de confession juive, des Français. C’est bien notre société, nos valeurs et notre mode de vie qui a été la cible à deux reprises de terroristes. Face à ces actes, à ces horreurs, l’Etat et le gouvernement réagissent fermement :

–       aussi bien militairement par des frappes aériennes sur le territoire occupée par DAESH ;

–       que sur notre territoire avec l’Etat d’Urgence.

Alors, il est vrai que ces propositions, et notamment la déchéance de nationalité, suscitent le débat dans la société comme dans nos rangs.

Personne ne contestera que cette mesure n’a pas ambition à dissuader le passage à l’acte des terroristes. Il s’agit je le crois d’adopter une mesure symbolique face à ces actes de guerre contre notre pays.

Je comprends et je respecte celles et ceux qui s’opposent à cette mesure. Comme le Président de la République l’a dit lui même, c’est désormais au Parlement de prendre ses responsabilités, laissons donc nos parlementaires trancher la question. De notre côté, veillons à ne pas tomber dans des excès de langage, parfois même outranciers.

L’année 2015 a aussi été une année de consolidation de la croissance économique à 1,2% pour l’année.

Pas de triomphalisme bien entendu lorsque le chômage continue de progresser, mais il est satisfaisant de constater que les derniers mois de l’année montrent qu’il se stabilise.

Si aux vœux de 2014, mon prédécesseur, Yves Péran, rappelait la crise agro-alimentaire qui frappait alors la Bretagne, aujourd’hui je tiens à rappeler que les pertes d’emplois successives ont été rattrapées, et qu’aujourd’hui la situation va mieux.

La loi dite Macron, votée en août dernier, entre progressivement en action, et commence je n’en doutes pas à porter ses fruits. Pour autant, si le contexte économique s’améliore en 2015, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Le gouvernement s’attèle dors et déjà à poursuivre le redressement opéré depuis 2012 en réunissant les acteurs économiques pour amplifier son action.

La politique de l’emploi va connaître sans doute en 2016 un nouveau visage puisque désormais la Région détient la compétence emploi. En Bretagne, nous étions déjà très avancé sur la question à travers le développement de projets (polders de Brest par exemple), ou de formations (exemple : la Région lance une formation de scaphandrier pour répondre aux besoins). Nos élus vont donc pouvoir amplifier l’investissement de la Région sur le sujet, et c’est une bonne nouvelle.

2015 fut également une année électorale importante. Les électeurs ont eu à s’exprimer à deux reprises :

–       en mars pour les élections départementales.

J’en profite pour saluer nos candidats du canton présents et notamment Annie, trésorière de la section qui était suppléante sur la liste.

Si ces élections ne furent pas une victoire pour le Parti Socialiste, il faut toutefois noter les bons résultats obtenus sur le canton et surtout à Inzinzac Lochrist.

En effet, Laure et Régis, sur un canton qui penche sérieusement à droite (avec Guidel et Plouay), ont rassemblé plus de 38 % des voix au 2nd tour sur le canton, et plus de 57% des voix pour notre seule commune.

Cela démontre l’ancrage clairement de gauche de notre belle cité.

–       Cet ancrage s’est confirmé en décembre avec les régionales.

Cette fois-ci ce fut, grâce notamment à notre tête de liste Jean-Yves le Drian, une belle victoire !

Et une fois encore, Inzinzac-Lochrist a montré l’exemple : 61,94% des voix pour notre liste au 2nd tour.

Notre candidat, Jean Yves Le Drian et ses équipes ont par les discours, le programme et leur présence sur le terrain montré l’enracinement de la gauche socialiste en Bretagne. A Inzinzac-Lochrist, la section socialiste par son dynamisme, ses militants et sympathisants investis sur le terrain a su relayer leur message.

Je me réjouis de ces résultats très encourageants, faisant d’Inzinzac-Lochrist au premier tour la sixième commune offrant le meilleur score à la liste de Jean-Yves Le Drian  dans le Morbihan et l’une des premières (si ce n’est la première) au second tour. Clairement les habitants d’Inzinzac-Lochrist font d’abord et avant tout confiance aux socialistes, et de manière plus large à la gauche.

Je ne pourrais pas revenir sur l’année écoulée sans vous dire quelques mots sur la commune et la gestion de la majorité de Mme Nicolas, et il y aurait beaucoup à dire !

Mme Nicolas et son équipe semblent sans cap, sans vision politique. Ils naviguent à vue ! Nous ne pouvons que regretter que la « liste citoyenne » ait enterré la concertation et la participation des citoyens : les conseils de quartiers, lancés en 2008, ont été tout simplement supprimés. A leur place, Mme Nicolas a préféré rassembler ponctuellement quelques riverains sous une tente …

Aucun cap non plus en matière de finances. « Des économies », voilà le seul mot que le maire a à la bouche sur le sujet. Pourtant on peut s’interroger sur le bien fonder des dépenses consenties : plus de cent mille euros ont déjà été ainsi dépensés dans des études, qui avaient parfois déjà été faites par la précédente majorité.

Et s’il fallait encore montrer la différence avec la gestion communale de gauche, que dire des 3000€ de subvention à destination d’associations d’intérêt général qui ont été tout simplement supprimées …

IMG_4335Mais bien d’autres questions nous interrogent voir nous inquiètent. Quelle gestion de la pollution du site des Forges ? Alors que nous avions entrepris la réhabilitation et le traitement de cette pollution, Mme Nicolas a fait le choix de maintenir et d’accueillir des entreprises sur cette zone, sans tenir compte de l’impact sanitaire pour les employés …

Finalement, dans sa volonté de ne pas faire de nouvel emprunt (et se refusant par ailleurs à augmenter les impôts), la municipalité s’enferme dans une absence d’action, de projets, d’investissements. Cela montre bien l’absence totale de leur part de vision à moyen et long terme.

Même leurs propres propositions de 2014 n’en sont toujours pas à un début de commencement de mise en œuvre : maisons d’assistantes maternelles, maison médicale, nouvelle salle polyvalente…

Je pourrais comme ça parler très longtemps de la commune et la municipalité, mais je vais vous épargner cela !

L’année 2015 fut donc riche de travail, de réalisations. Nous, section socialiste, devons rebondir sur l’engouement crée aux régionales notamment pour nous développer encore davantage.

Cette nouvelle année devra être pour nous une année de travail pour préparer l’alternance pour Inzinzac-Lochrist car on ne peut pas laisser la commune à l’équipe actuelle. Ce travail sera celui des élus socialistes, communistes, non encartés et de la section PS … et de la section PS. Main dans la main.

Puisse 2016 nous offrir encore de belles occasions de nous retrouver, de militer, d’échanger et de débattre !

Mes meilleurs vœux à toutes et tous pour cette année 2016. »

Aucun commentaire